Origine du nom

 

Eglise Saint Saulve

 

Evêque missionnaire au 7ème siècle, passant dans la région de Valenciennes, il fut mis à mort avec son compagnon à Beuvrages.

Fête le 26 juin.

294505 2

Histoire (ou légende) du martyre de Saint Saulve

 

Un jour de  741 Salvius ,ou Sauve ou Saulve, évêque itinérant venu d’ Auvergne vint dans le Hainaut prêcher la pénitence et annoncer le royaume des cieux. Il est reçu avec son diacre par le procureur du fisc de Valenciennes.  Winegard le fils de ce dernier est pris de convoitise par les ornements et vases sacrés de l’évêque. Le lendemain alors qu’il se rendait en direction de Condé sur l’Escaut Saulve et son disciple sont arrêtés, dépouillés et jetés en prison. Ne sachant que faire des prisonniers et sur les conseils de son père, Winegard donne l’ordre de la
décapitation à la hache de l’évêque et de son disciple. Les deux corps sont enterrés dans une étable de Beuvrages occupée par un taureau de grandeur extraordinaire qui garde place nette la fosse où reposent les deux corps. Une nuit, une voisine aperçoit venant de l’étable une grande clarté qui provient des cornes du taureau. Le roi Charles (Charles Martel ?) mène une enquête sur le meurtre et la sépulture, les coupables sont confondus ils seront châtrés et leurs yeux arrachés. Le serviteur en tant que simple exécutant n’aura que les yeux arrachés.  Après avoir été embaumés les corps  sont posés sur un char pour être menés à l’église St Waast de Valenciennes mais les bœufs, comme bloqués, ne peuvent avancer. Un second essai est tenté vers l’église Ste  Pharaïlde mais il est infructueux, puis les bœufs se dirigent à toute allure vers la basilique Saint Martin de l’agglomération de Brena*. qui deviendra  par la suite le village de Saint-Saulve.

 

 

 

 

 

 

 

×