Crucifix Corner Cemetery

 

Le cimetière du Calvaire (Crucifix Corner Cemetery) a été édifié par les hommes de la 61e (2e South Midland) division britannique.
 
L'endroit accueille 50 soldats du Commonwealth, dont 31 des 2e et 6e bataillons du Royal Warwickshire Regiment ; des militaires ayant trouvé la mort au terme des hostilités, à la fin octobre - début novembre 1918.
 
Le Calvaire se situe Route de Solesmes
 
 
 
1 11
 
2 5
 
3 3
 
4 2
 
5 2
 
. Récit d'un 25 août 1914 noir
 

Vers 4 h du matin, les troupes françaises ont l’ordre d’évacuer Valenciennes en direction de Saint-Quentin. Un repli dans la pagaille, au milieu de colonnes de civils belges fuyant l’envahisseur. Un groupe de soldats, composés d’éléments un peu disparates (27e  RIT de Mamers, 127e RI de Valenciennes et 2e bataillon de Douaniers), se retrouve à Vendegies. Cela fait plus de dix heures qu’ils marchent, la température est caniculaire en cette fin du mois d’août 1914.

Ils décident de faire une pause rafraîchissante au bord des Harpies (un ruisseau). «  Mais pendant qu’eux sont arrêtés, les Allemands ont avancé .Des Allemands qui arrivent de Quérénaing où des otages civils sont fusillés.Sur les hauteurs de Vendegies, ils tuent également Pierre Leblanc, paisible agriculteur, au mauvais endroit au mauvais moment.

Nouvelles exactions dans le centre du village. «  Ils se mettent à tirer sur la maison du maire et, par ricochet, ça met le feu au café en face.  » Le patron, Raymond Payen, 51 ans, décède. «  La rumeur courait dans l’armée allemande que les soldats français retiraient leurs uniformes et se déguisaient en civils  », analyse Cédric Deret.

Les soldats français, eux non plus, ne sont pas franchement à la fête. Sous un feu d’artillerie, ils fuient en direction de Bermerain. Ils arrivent à la Fosse-aux-loups  et tombent sur les Allemands et le feu de leurs mitrailleuses.   Une liste dressée le lendemain par le curé du village qui a noté les noms des victimes avec les effets personnels retrouvés sur elles.

Ces soldats reposent aujourd’hui aux côtés de cinquante Britanniques (tués lors de la libération de Vendegies en 1918) dans le cimetière du calvaire, géré par le Commonwealth.

 

Le cimetière du Calvaire (Crucifix Corner Cemetery) a été édifié par les hommes de la 61e (2e South Midland) division britannique.

L'endroit accueille 50 soldats du Commonwealth, dont 31 des 2e et 6e bataillons du Royal Warwickshire Regiment ; des militaires ayant trouvé la mort au terme des hostilités, à la fin octobre - début novembre 1918.

 

26 soldats français, essentiellement des territoriaux de la 84e DIT (168e brigade) tombés au combat au tout début de la guerre (25-26 août 1914 ,alors même que les Anglais se battent à leurs côtés contre les Allemands au Cateau-Cambrésis, reposent également, après déplacement depuis le cimetière communal, dans cette petite nécropole située en périphérie d'agglomération...

 

Ainsi, les noms de :

CARTON Elie ; soldat du 127e RI, né le 6 août 1882 à Steenvoorde et décédé le 25 août 1914 à Vendegies-sur-Ecaillon

CHAMPROUX Alphonse ; soldat de 2e classe du 27e RIT, né le 15 mars 1874 à Courgains et décédé le 25 août 1914 à Vendegies-sur-Ecaillon

CHARBONNIER Paul ; soldat de 2e classe du 27e RIT, né 29 juin 1878 à Conneré et décédé le 22 août 1914 à Famars

COLIN Henri ; soldat de 2e classe du 27e RIT, né le 6 février 1875 à Beaumont-la-Chartre et décédé le 24 août 1914 à Vendegies-sur-Ecaillon

CRAME ou CRAMETTE Marcel ; soldat du 127e RI, né le 4 mars 1883 à Lille et décédé le 25 août 1914 à Vendegies-sur-Ecaillon

DELIERS Constant ; soldat de 2e classe du 127e, né le 6 novembre 1883 à Lambersart et décédé à Vendegies-sur-Ecaillon

DIAN Clément (tombe portant la mention "DIAUT") ; soldat de 2e classe du 27e RIT, né le 29 juillet 1876 à Dehault et décédé le 25 août 1914 à Famars

G.C. ; militaire du 27e RIT, décédé le 24 août 1914

GALLET Léon ; caporal du 27e RIT, né 17 décembre 1877 à Courgains et décédé le 25 août 1914 à Vendegies-sur-Ecaillon

GARREAU Armand ; soldat du 27e RIT, né le 6 février 1875 à Beaufay et décédé le 25 août 1914 à Vendegies-sur-Ecaillon

GIRARD Louis ; soldat de 2e classe du 27e RIT, né le 28 août 1879 à Mézière-sous-Ballon et décédé le 25 août 1914 à Vendegies-sur-Ecaillon

GODART Adolphe ; soldats de 2e classe du 127e RI, né 17 février 1882 à Valenciennes et décédé le 25 août 1914 à Vendegies-sur-Ecaillon

GOEPFER-BEZAULT Louis (tombe au nom de GOEPHER) ; soldat de 2e classe du 27e RIT, né le 20 juin 1876 à Paris et décédé le 24 août 1914 à Famars

GRUAU Louis ; soldats de 2e classe du 27e RIT, né le 24 décembre 1875 à Mayenne et décédé le 25 août à Solesmes

GRUDE Georges ; soldat-Clairon du 27e RIT, né le 13 avril 1874 à Saint Christophe-du-Jambet et décédé le 24 août 1914, à Famars

GUIMIER Valentin ; soldat de 2e classe du 27e RIT, né le 31 juillet 1876 à Nuillé-le-Jailais et décédé le 21 août 1914 à Famars (ici)

JARROSSAY Léon (tombe au nom de JARROSSOY), soldat de 2e classe du 27e RIT, né 9 février 1881 à Saint Germain-de-la-Coudre et décédé le 25 août 1914 à Famars

LALLEMAND Alphonse ; soldat de 2e classe au 127e RI, né le 4 janvier 1882 à Roubaix et décédé le 25 août 1914 à Vendegies-sur-Ecaillon

LEDUC Henri (tombe au nom de LEDUCQ) ; soldat de 2e classe du 27e RIT, né le 3 avril 1877 à Saint-Ouen-de-Mimbré et décédé le 12 décembre 1916 à Vendegies-sur-Ecaillon (*!?)

LECOEUIL Adolphe (tombe au nom de LEGOEUIL) ; soldat de 2e classe du 127e RI, né le 4 septembre 1881 à Avesnes-le-Sec et décédé le 25 août 1914 à Vendegies-sur-Ecaillon ou Haspres (?)

NOURRY Henri soldat de 2e classe du 27e RIT, né le 16 septembre 1875 à Epparais et décédé à le 24 août 1914 à Famars

OLLIVIER Bazile ; soldat de 2e classe du 27e RIT, né le 15 juin 1875 à Cormes et décédé le 25 août à Famars

POTTIER Eugène ; militaire du 27e RIT

POUPLIER Alexandre ; soldat de 2e classe du 27e RIT, né le 8 décembre 1876 à Bais et décédé le 25 août 1914 à Solesmes

RICHEZ Félix du 127e RI

2 soldats inconnus

SPECKSTADT François (tombe au nom de SPEHSTADT) ; soldat de 2e classe du (127e barré) 327e RI .né le 17 février 1885 à Houplines et décédé le 25 août 1914 à Vendegies sur Ecaillon ou à Onhaye (Belgique)

TROCHERIE Jules ; soldat de 2e classe du 26e RIT, né le 20 avril 1877 à Caurcité et décédé le 24 août 1914 à Condé-sur-Escaut

 

*     *     *

La municipalité de Vendegies-sur-Ecaillon est située à l'extrême Nord de l'arrondissement de Cambrai, à 11 Km de Valenciennes, 21 de Cambrai et 9 de Solesmes...

 

Le lieu a été édifié au croisement de la route départementale D958 vers Valenciennes au Nord et Solesmes au Sud.

Au Sud se croisent la D114 (Cambrai - Le Quesnoy), dite "chaussée Brunehaut". Cet axe routier suit le tracé de l'ancienne voie romaine qui reliait jadis Cambrai à Bavay.

 

En l'église du village, une plaque rappelle les souffrances endurées par la population durant la Première Guerre mondiale.

20 6

 

 

Après d'âpres combats, le 24 octobre 1918, Vendegies est libérée par les hommes des 19e et 61e divisions britanniques.

 

Le monument aux morts de la commune fait référence aux 27 soldats et gradés de l'endroit tombés pour la France en 1914-1918, mais aussi aux 8 victimes civiles...

 

Un autre cimetière, situé non loin du Crucifix cemetery, - le Vendegies cross roads British Cimetery -, accueille 48 soldats britanniques.

 

Notons que malgré la présence de tombes françaises, ces deux cimetières "mixtes" sont entretenus par la Commonwealth War Graves Commission.

 

 

 
 
 
Vidéo  :  Cimetière militaire de Vendegies sur Ecaillon Fleche gif 441   :http://www.youtube.com/watch?v=cyoIrMl_He4
×