Le Petit Train

 

Le Petit Train

Train

Wdghot

 

 

Quelques précisions concernant la ligne de chemin de fer d’Haspres à Solesmes et le passage du train à Vendegies sur Ecaillon .

C’est par une loi promulguée le 12 août 1983, qui a déclaré d’utilité publique l’établissement dans le département du Nord d’un chemin de fer d’intérêt local à voie d’un mètre de largeur entre les bords intérieurs des rails, que fut créée notamment la ligne d’Haspres à Solesmes par Escarmain.

 

En 1908, pour permettre la construction de cette ligne, le Préfet du Nord décida l’expropriation, par voie amiable, des terrains utiles à l’établissement de ladite ligne qui fut mise en exploitation à partir de 1909.Elle sera déclassée en 1916 et définitivement en 1936.


Les villages desservis sont:
- Solesmes
- Romeries
- Vertain
- Escarmain
- Bermerain
- Vendegies sur Ecaillon
- Verchain
- Haspres


La longueur de la voie ferrée est de 25 Km.
Il passait 6 trains de 2 à 3 wagons par jour , le train s'appelait le TORTILLARD et roulait à 30 Km/h environ.

La locomotive à vapeur avait été construite aux établissements Cail de Denain, elle tirait 2 wagons de voyageurs peu confortables (banquettes en bois, plate-forme) et un wagon de marchandises (beaucoup plus lors de la campagne betteravière) . Sa vitesse maximale atteignait 30 km/h .

La ligne à voie étroite passait , à Haspres,sur le pont du chemin de Thiant , sur celui de la rue de Valenciennes et obliquait vers la gauche pour atteindre Verchain par la Croix-Louis. De Verchain, elle se dirigeait vers Vendegies, enjambait l'Ecaillon, atteignait St Martin, Bermerain, Escarmain puis elle remontait vers Vertain, Romeries (avec embranchement vers l'Avesnois) et, après avoir effectué une courbe, atteignait la gare de Solesmes Terminus : 25 km d'un parcours romantique.

 

Forest gare3

 

Train 2001

 

Le train a eu plusieurs accidents dont un à Vendegies, au passage à niveau non gardé situé sur la RN 40 Solesmes Valenciennes, chaussée à grande communication un talus empêche la visibilité des trains venant d'Haspres, les attelages de chevaux et de vaches n'ont pas le temps de se garer et en octobre 1912, 2 vaches ont été tuées et leur conducteur blessé.

 

 Il était surnommé l’tiot train d’Hap… Il a été rapporté qu’à son passage, les gens disaient ironiquement:

 

" V'la l'tiot train d'Hap…..
qui passe ou qui dérape.
Attention mes gins,
A vos glènes et à vos kiens ".

 

 

Le petit train est supprimé à la déclaration de la 1ère guerre mondiale. Le 4 novembre 1917 l'autorité Allemande fait démonter la voie de chemin de fer et transporter les matériaux à la gare de Prouvy Thiant.

 Le 25 Août 1914, les allemands envahissent Haspres et monopolisent les grandes lignes pour le transport de leurs troupes, du matériel, des munitions. El Tiot train n'a pour eux aucun intérêt . Le mécanicien est mobilisé ; interdiction de se rendre d'un village à l'autre sans l'obtention difficile d'un laisser-passer.

En 1916, la ligne est déclassée et démontée. Le 26 février 1916, les allemands au nombre d'une soixantaine, enlèvent les rails et continuent les jours suivants. La locomotive et les wagons sont disséminés dans les pâtures.

 

En octobre 1936 le déclassement de la ligne de chemin de fer de Solesmes à Haspres est prononcé et c'est en 1946 que le département du Nord propose aux anciens propriétaires le rachat de leurs parcelles de terre expropriées.

 

Une carte postale du petit train

 

Sans titre

 

Quelques photos des gares desservies

 

La gare de Solesmes

1 solesmes

 

2 solesmes

 

La gare de Vertain-Romeries

 

7 vertain romeries 1

 

La gare de Verchain

 
   

 

La gare de Vendegies sur Ecaillon

 A Vendegies la gare existe toujours, elle est transformée en habitation (N° 673 Rue de Solesmes).

 

6 vendegies

Rue Bracq on pouvait apercevoir à droite de la rue les rails du petit train

Rue a bracq 1

La gare de Haspres

 

3 haspgarre01g 1

 

La gare dynamitée par les Allemands en novembre 1918

2014 12 16 83545

La gare actuellement

5haspgarre02g 1

 

×